• Êtes-vous déçu de ne pouvoir visiter Arc International ? 

    Jean-Pierre Chevènement: Je ne vais tout de même pas aller voir un show room (la boutique de la cristallerie) , alors que je suis reçu dans toutes les usines de France. C'est une politique de communication à très courte vue. 

    Pourquoi avez-vous choisi la réindustrialisation comme thème de campagne ? 
    En trente ans, nous avons perdu la moitié de notre base productive. Arques est un exemple de la désindustrialisation qui nous frappe, passant de 12 000 employés en 2008 à 6 000 aujourd'hui. Je fais un grand parallèle entre la chute de l'industrie et la surélévation de l'euro trop cher qui pèse sur la compétitivité de nos entreprises, les pousse à cet ailleurs, comme des usines aux Émirats arabes unis en payant à très bas coût des ouvriers indiens. Une France sans usines, c'est la fin de la France. 

    Vous accusez l'euro et l'Europe, n'est-ce pas caricatural ? 
    Tous nos derniers gouvernements ont soutenu le traité de Maastricht. C'est le moment de remettre un moteur dans la zone euro par le biais de la Banque centrale européenne. Et si l'Allemagne ne veut pas, nous devrons garder l'euro comme monnaie commune et non plus comme monnaie unique. On reprend les monnaies nationales et on garde l'euro pour les grands échanges. Je suis pour une Europe confédérale à géométrie variable en me basant sur quatre repères : monnaie moins chère, croissance, souveraineté budgétaire et Europe réaliste.

    Lire la suite :

    http://www.politique-actu.com/elu/chevenement-2012-detourne-ouvriers-occupe-bobos-laisse-tomber-populo/324095/


    votre commentaire
  • REUNION MRC 92 NORD

    Le lancement de la campagne « CHEVENEMENT 2012 » vient d’avoir lieu.

    Dans ce but, les comités locaux se mettent en place partout dans notre département.

    Le Comité MRC 92 NORD invite tous les adhérents et sympathisants à une première réunion de lancement des comités locaux sur notre zone.

    MERCREDI 30 NOVEMBRE 2011

    A COURBEVOIE – 19h30

    [Lieu habituel]

    Le matériel de campagne vous sera distribué à cette occasion.

    La campagne est maintenant lancée : A nous de relayer sur le terrain un message politique fort au service de la France, de la République et de la justice sociale.

    Contact : mrc92nord@yahoo.fr

    01.73.64.98.68 / 06.83.23.66.64

    COMITE d'ORGANISATION :

    Colombes, Asnières, Courbevoie, Levallois, Clichy, La garenne colombes, Bois colombes, Gennevilliers, Villeneuve, Villeneuve la Garenne, Neuilly !


    votre commentaire
  • - DEBAT GENERAL -16h00/19h00

    « Les élites françaises entre Berlin et Washington depuis la fin de la Première Guerre mondiale »  

    Invitée exceptionnelle : Mme Annie Lacroix-Riz, ancienne élève de l'école normale supérieure (Sèvres),  agrégée d'histoire, docteur-ès-Lettres, professeur d'Histoire contemporaine à l'université Paris VII-Denis Diderot

    ***

    Tous les derniers Samedis du mois à Paris – Bastille, les Clubs « Penser la France » et la Rédaction de Politique-actu organisent  les Cafés de l'Hyper-République, animé par Jean-Luc Pujo, entouré de membres des équipes de la Rédaction de Politique-actu et des Clubs « Penser la France ».

    CAFE LE FALSTAFF – 16H00-19H00

    Place de la BASTILLE – PARIS

    Contact :

    penserlafrance@yahoo.fr

    01.73.64.98 .68 ou 06.83.23.66.64


    votre commentaire
  • Question de Jean-Pierre Chevènement au Ministre de l’industrie à propos de la désindustrialisation, séance du 15 novembre 2011.

    La surévaluation de l’euro que le rapport sur la réindustrialisation aborde p182 joue un rôle essentiel dans la désindustrialisation de la France. Ce n’est pas le seul facteur mais c’est le facteur essentiel. L’euro, dont le cours de lancement était à 1,16 dollar au 1/1/1999, est à 82 centimes de dollar en 2000. Il retrouve son cours de lancement en 2003. 

    Depuis lors, il n’a cessé d’être surévalué dans une proportion de 20% à 50%. Il est à 1,40 dollar en 2004, à 1,60 dollar en 2008 à 1,50 en 2009. Malgré la crise de l’euro depuis 2010, il reste aujourd’hui à 1,37 dollar, c'est-à-dire à plus de 20% au dessous de son cours de lancement. 

    La part de l’industrie française dans la valeur ajoutée qui était de près de 30% au début des années quatre-vingt n’a cessé de diminuer depuis 1984 avec une stabilisation de 1998 à 2001, qui correspond à une période où le dollar était fort et l’euro faible, pour s’effondrer à partir de 2002. La part de l’industrie dans le PIB ne représentait plus en 2008 que 16% contre 22%, six ans plutôt.

    Suite :

    http://www.politique-actu.com/elu/chevenement-2012-alignement-allemagne-devenu-leitmotiv-nicolas-sarkozy/322608/


    votre commentaire