• Résolution adoptée par le Conseil National du Mouvement Républicain et Citoyen, dimanche 22 mars 2009.

     

    La gauche, toute la gauche, a aujourd’hui la responsabilité historique d’apporter une réponse à la crise sans précédent qui frappe et frappera demain encore plus fort, crise historique du capitalisme, résultant elle-même d’une déréglementation généralisée engagée sous l’impulsion des Etats-Unis et dont l’Europe libérale a été depuis vingt-cinq ans le relais.

    Le Mouvement Républicain et Citoyen a recherché loyalement un accord avec l’ensemble des forces de gauche pour redresser la construction européenne sur une base de projets, répondant aux besoins et aux aspirations des peuples à partir des nations, cadres premiers de la démocratie, d’une puissance publique réhabilitée, adossée à une citoyenneté relevée, dans la perspective d’un monde multipolaire régi par le Droit.

    Le Parti socialiste s’est montré d’abord préoccupé de surmonter ses propres divisions intérieures. Quant aux organisations politiques regroupées au sein du « Front de gauche », elles n’ont pas voulu d’un accord acceptable par le Mouvement Républicain et Citoyen.

    Le Conseil National réuni le 22 mars au Kremlin Bicêtre a constaté que les négociations engagées avec ces organisations achoppent sur une divergence de fond quant à la manière de redresser la construction européenne.

     

    Lire la suite :

    http://www.mrc-france.org/Elections-europeennes-la-position-du-Conseil-national-du-Mouvement-Republicain-et-Citoyen_a92.html?preaction=nl&id=8949171&idnl=47400&


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p></o:p> 

    Face à la crise, que faire ?

    <o:p></o:p>

    Jeudi 4 décembre à 18h30

    -La reprise en main par l'Etat de la banque et de la finance, par Jacques Sapir, directeur d'études à l'EHESS (dernier ouvrage paru : "Le nouveau XXIè siècle", Seuil, 2008)

    -L'incontournable réorientation de la gauche en Europe, par Ernst Hillebrand, directeur du bureau parisien de la Fondation Friedrich Ebert (voir ses articles dans Le Débat, la Revue socialiste, etc.)

    -Sortir du libre-échange, par Jean-Luc Gréau, économiste (dernier ouvrage paru : "La trahison des économistes", Le Débat-Gallimard, 2008)

    -La France dans le monde qui vient, par Jean-Pierre Chevènement, président du MRC, sénateur du Territoire de Belfort.

    Salle Paul Delouvrier - Conseil Régional d'Ile-de-France
    33, boulevard des Invalides, Paris

    <o:p></o:p>

    http://www.chevenement.fr/Reunion-publique-du-MRC-Face-a-la-crise,-que-faire-_a712.html


    votre commentaire
  • <?xml:namespace prefix = st1 ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:smarttags" /><st1:PersonName w:st="on" ProductID="La France"> </st1:PersonName>

    <st1:PersonName w:st="on" ProductID="La France">La France</st1:PersonName> est en voie de destruction... Son industrie, ses emplois, ses services publics, sa langue, l'égalité des chances et des conditions, et finalement toute idée d'intérêt général et tout lien social : voilà qui est mis à mal par l'oligarchie qui nous gouverne, à Paris, à Bruxelles et à Washington.

    Dans cette situation, je continue à me battre comme je me suis toujours battu. Et plus que jamais, je peux, et je veux, dire la vérité aux Français. Ici, aux Internautes.

    Car c'est notre capacité collective à ouvrir les yeux, à analyser et comprendre ce qui se passe, à avoir le courage de le dire, qui sont les premiers pas vers la résistance et l'alternative.

     

    Lire la suite :

    http://www.georges-sarre.net/Pourquoi-ce-blog-_a73.html?PHPSESSID=e3f61681d2962ead5cda9693468d82e6


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique