• "Le 6 mai, le choix sera simple" JPierre CHEVENEMENT

    Dans un scrutin marqué par une forte participation, François Hollande arrive en tête. C’est la première fois depuis le début de la Vème république que le Président sortant se trouve distancé au premier tour. 

    La poussée de l’extrême droite exprime un besoin de protection mais aussi une exaspération vis-à-vis d’un Président de la République qui a désacralisé sa fonction et abaissé la France, aujourd’hui plongée dans la récession. 

    En prônant la révision du traité européen signé par M. Sarkozy et Mme Merkel le 2 mars dernier, François Hollande dessine une alternative à l’échelle de l’Europe. 

    Le 6 mai prochain, le choix sera simple : 
    - le redressement de l’Europe ou bien le déclin continué de la France ; 
    - la soumission aux marchés financiers ou la reprise du contrôle de la Finance ; 
    - la justice sociale ou l’aggravation des inégalités ; 
    - la reconstruction d’un Etat républicain impartial ou la poursuite de la dégradation des mœurs politiques. 

    Dans deux semaines, le rassemblement d’une forte majorité autour de François Hollande permettra d’entreprendre la refondation de la République à laquelle les Français aspirent.

    SOURCE:

    http://www.chevenement.fr/Le-6-mai-le-choix-sera-simple_a1389.html


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :